KaZeo
+
mektar
Follow me
Join now

Publicité
Nuage de tags
Statistiques
  • 1 connecté(s)
    Total de 107 472 visiteur(s)
    Site créé le 19/09/2012
Zone membre
A découvrir

Le calcul du stock de sécurité

                                        Stock de sécurité et méthodes de calcul 
 
  
    
A- Procédure de mise en place d’un stock de sécurité 
  
Dans l’article sur les types de réserves de stock, nous avons expliqué différentes raisons qui justifient la mise en place d’un stock de sécurité pour un article ou produit géré. Rappelons ici que le stock de sécurité a pour principal but d’absorber les ruptures de stock dont les conséquences seraient très dommageables pour l’entreprise. L’immobilisation financière et le coût de possession qu’il engendre obligent cependant à limiter son emploi aux seuls articles pour lesquels cela est véritablement nécessaire. 
  
 

 

A1- Choix des critères de tri des articles ou produits

  
Le « véritablement nécessaire » dépend de chaque organisation, et du type de stocks. Dans le plus grand nombres de cas, c’est le coût d’opportunité (perte que l’on pourrais subir en cas de rupture) qui s’affiche comme critère déterminant. Celui-ci est très souvent détecté à la suite d’une étude prévisionnelle de la demande. Différents sous critères sont ensuite employés pour analyser puis trier les articles pour lesquels il sera affecté un stock de sécurité : 
 

  • Le chiffre d’affaires (CA) ou le bénéfice espéré (pour les stocks de produits destinés à la vente) ;
  • Le taux de rotation (par ex. pour le matériel de sécurité dont l’utilisation est obligatoire et le délai de livraison flexible) ;
  • Le coût d’acquisition (lorsque chaque commande engendre des coûts logistiques élevés) ;
  • Le délais de livraison (lorsque les produits présentent des difficultés d’approvisionnement) ;

  
Mais aussi, le risque de pénurie sur le marché, le risque d’inflation ou simplement les prévisions de croissance de la demande d’un produit peuvent suffire comme raison pour affecter à ce dernier un stock de sécurité. Une fois que le ou les critères déterminant ont été définis, on procède à une analyse pour sélectionner les articles qui remplissent les conditions d’affectation d’un stock de sécurité. 
 
 


A2- Analyse de Pareto et Classification ABC

  
Selon les entreprises et le type de stock géré, chacun des critères cités dans la précédente section peut servir à effectuer une analyse ABC : 
 

  • ABC sur chiffre d’affaire ;
  • ABC sur taux de rotation ;
  • ABC sur coût d’acquisition ;
  • ABC sur délais de livraison

 


  En général, à la suite de la classification ABC, les articles des classes B et C ne sont pas concernés par le stock de sécurité. Sauf cas exceptionnels rencontré au cours d’un cycle (risque de pénurie, risque d’inflation et forte demande imprévus). La révision une ou deux fois par an des données de planification (stock minimum, stock maximum, lot de commande, délai d’approvisionnement) est largement suffisante pour ces derniers. 
  
C’est parmi les produits de la classe A, jugés « Critiques » d’après notre critère de classification que seront choisis ceux pour lesquels il sera affecter un stock de sécurité. Le stock de sécurité sera mis en place pour une période temporaire, et enlevé après le passage de l’évènement perturbateur.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

 
  
B- Méthodes de calcul du stock de sécurité 
  
Différentes méthodes peuvent être utilisées pour le calcul du stock de sécurité. Généralement, on simule chacune d’elle et le choix de la méthode finale portera sur celle réduit au mieux le risque de rupture. Dans la pratique on peut soit utiliser une méthode déterministe (la méthode « expert ») et une méthode probabiliste (la méthode de la loi normale ou loi de Laplace Gauss). 
  
 


B1- Calcul du stock de sécurité par la méthode « expert »

  
Pour expliquer cette méthode de calcul du stock de sécurité, nous allons utiliser un exemple. Dans le magasin CECADO fournisseur de beurre dans la ville de Port-Gentil il a été enregistré les données suivantes : 
 

  • Ventes moyennes hebdomadaires : 75 pots de beurre
  • Ventes maximales hebdomadaires : 90 pots de beurre
  • Couverture stock minimum / délais moyen de livraison : 2 semaines

  
Passons aux calculs : 
  
L’excédent moyen de consommation hebdomadaire sera :

  • EMh = 90 – 75 = 15 pots

  
Le stock de sécurité : SS = EMh x nombre de périodes hebdomadaires dans le délais de livraison.

  • SS = 15 x 2 = 30 Pots

  
Le point de commande : P = (Demande moyenne hebdomadaire x nombre de semaines) + SS

  • P = (75 x 2) + 30 = 180 pots

  
 


B2- Calcul du stock de sécurité par la méthode de la loi normale

  
La loi normale (cf article dans la rubrique mathematique financière) est une distribution statistique des données qui sur un repère orthonormé prend la forme d’une cloche. Elle se caractérise par une moyenne et un écart type. Ces derniers, lorsqu’ils peuvent être chiffrés sont utilisés pour le calcul du stock de sécurité. 
  
Une autre particularité de cette méthode est qu’elle permet non seulement de définir un taux de satisfaction souhaité, mais aussi de prendre en compte ou pas la variation du délai d’approvisionnement. On peut donc avoir au final trois combinaisons possibles pour le calcul du stock de sécurité : 
 

  • Variation de la demande seulement
  • Variation du délai de livraison seulement
  • Variation de la demande et du délai de livraison 

En reprenant les données du magasin CECADO de Port-Gentil, une analyse a permis d’obtenir : 
 

  • Ventes moyennes hebdomadaires : VMh = 75 pots de beurre
  • Ecart type des ventes hebdomadaires : σV = 9 pots
  • Délai moyen d’approvisionnement : D = 2 semaines
  • Ecart type sur délai d’approvisionnement : σD = 0,4 semaine

  
On choisi par ailleurs un niveau de satisfaction Z = 1,65 qui correspond à un taux de 95,05%. (On trouve les différentes valeurs de Z dans le tableau de probabilité cumulative encore appelé tableau de la loi normale)



 
2-1 Approche selon la loi normale avec variation de la demande seulement 
  
Le stock de sécurité : SS = Z x D x σV
  • SS = 1,65 x 2 x 9 = 30 pots

Le point de commande :

P = (Demande moyenne hebdomadaire x nombre de semaines) + SS

P = (75 x 2) + 30 = 180 pots

2-1 Approche selon la loi normale avec variation du délai de livraison seulement 
  
Le stock de sécurité : SS = Z x VMh x σD
  • SS = 1,65 x 75 x 0.4 = 49 pots

Le point de commande :

P = (Demande moyenne hebdomadaire x nombre de semaines) + SS

P = (75 x 2) + 49 = 199 pots

2-1 Approche selon la loi normale avec variation de la demande et du délai de livraison
  
Le stock de sécurité : SS = Z x (D x σV²) + (VMh² x σD²) avec √ = racine carrée
  • SS = 1,65 x racine carrée [(2x9²) + (75²x0.4²)] = 53 pots

Le point de commande :

P = (Demande moyenne hebdomadaire x nombre de semaines) + SS

P = (75 x 2) + 53 = 203 pots

 

OUTGDA Mektar

Le vendredi 05 octobre 2012 à 00h16 dans Les Stocks
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (facultatif) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
Aucun commentaire