•  

    LE COMPTE DE RÉSULTAT 
     
    1.  LES OPÉRATIONS GÉNÉRATRICES DE RÉSULTAT 
    Les opérations vues jusqu’à présent portaient uniquement sur les éléments du bilan. Elles ne modifiaient pas son équilibre, car il y avait toujours égalité entre l’actif et le passif. 
    Cependant, la  comptabilité ne vise pas seulement à déterminer la situation patrimoniale de l’entreprise ; elle doit aussi expliquer les éléments chiffrés qui contribuent à la formation du résultat de l’exercice. En effet, l’activité d’une entreprise a pour objectif la recherche de profit. Pour cela, elle doit mettre en œuvre des éléments non patrimoniaux (qui ne figurent pas dans le bilan), ces derniers venant déséquilibrer le bilan. Cette mise en œuvre constitue la gestion de l’entreprise :  
    –  les opérations génératrices de résultat sont des opérations qui n’ont pas de contrepartie à l’intérieur même du bilan ; 
    –  les opérations enrichissant l’entreprise sont décrites au crédit d’un compte hors bilan et au débit d’un compte de bilan,  donc :  Actif > Passif   Þ   Bénéfice (source d’enrichissement pour l’entreprise) 
    –  les opérations appauvrissant l’entreprise sont décrites au débit d’un compte hors bilan et au crédit d’un compte de bilan, donc :  Actif < Passif   Þ   Perte (source d’appauvrissement pour l’entreprise) 
    Ces comptes hors bilan se regroupent dans un document comptable appelé le «  compte de résultat ». Celui -ci permet d’analyser la formation du résultat comptable. Le déséquilibre résultant des opérations de gestion est appelé résultat. Ce dernier est la différence entre la somme des opérations sources d’enrichissement et la somme des opérations sources d’appauvrissement. 
    Toutefois, le bilan doit toujours être équilibré (Actif = Passif), c’est le résultat qui le permettra. 
    Ce résultat figure toujours au passif du bilan dans les capitaux propres. Il sera précédé d’un signe + en cas de bénéfice (solde créditeur), d’un signe – en cas de perte (solde débiteur). 
     
    2.  L’ANALYSE DES OPÉRATIONS DE GESTION DE L’ENTREPRISE 
     
    L’entreprise enregistre les variations des charges et des produits dans des comptes pour suivre leur évolution tout au long de l’exercice comptable.
    Ces comptes sont appelés comptes de gestion ; ils sont soldés en fin d’exercice à l’inverse des comptes de bilan.
    Les classes 6 et 7 du Plan Comptable Général regroupent les comptes de charges et de produits.
    Par convention :
     Les comptes de charges sont débités du montant des charges.
     Les comptes de produits sont crédités du montant des produits.
     

    COMPTES DE CHARGES

    Nom des comptes

    Exemples d’utilisation

    Achats stockés

    Matières premières, matières consommables, emballages

    601

    602

    Achats d’études et prestations de services

    Achat d’une étude spécifique, achat d’un service

    604

    Achats non stockés de matières et fournitures

    Fournitures diverses, eau , énergie

    606

    Achats de marchandises

    Marchandises qui seront revendues en l’état

    607

    Locations

    Location du local commercial

    613

    Entretien et réparations

    Ramonage des cheminées, Réparation d’une machine

    615

    Primes d’assurance

    Assurances de locaux, de véhicules

    616

     

    Divers services extérieurs

    Frais de documentation, frais de conférence

    618

    Rémunérations d’intermédiaires et honoraires

    Rémunération de l’avocat, de l’expert-comptable

    622

    Publicités publications, relations publiques

    Frais de campagne publicitaire, d’annonces publicitaires dans un journal

    623

    Transports de biens et transports collectifs du personnel

    Frais de transport sur achats, sur ventes

    Frais de transport du personnel

    624

    Déplacements, missions et réceptions

    Frais de réception de clients, de déplacements des représentants, de voyage d’étude

    625

    Frais postaux et frais de télécommunications

    Frais d’expédition de colis, achats de timbres postaux, frais de téléphone

    626

    Services bancaires et assimilés

    Frais sur effets de commerce, location de coffre à la banque

    627

    Autres impôts-taxes et versements assimilés

    Impôts locaux, timbres fiscaux, taxe professionnelle

    635

    Rémunération du personnel

    Salaires, appointements, gratifications, congés payés

    641

    Rémunération du travail de l’exploitant

    Rémunération prélevée par le chef d’entreprise individuelle

    644

    Charges de Sécurité Sociale et de prévoyance

    Cotisations à l’URSSAF, aux ASSEDIC

    645

    Cotisations sociales personnelles de l’exploitant

    Cotisations versées aux organismes de retraite et assurance maladie des exploitants

    646

    Charges d’intérêts

    Intérêts des emprunts, intérêts bancaires pour découverts

    661

    Charges exceptionnelles sur opérations de gestion

    Pénalités, créances irrécouvrables

    671

     

     

     

    COMPTES DE PRODUITS

    Nom des comptes

    Exemples d’utilisation

    Ventes de produits finis

    Ventes de produits fabriqués

    701

    Prestations de services

    Ventes de services rendus

    706

    Ventes de marchandises

    Marchandises revendues en l’état

    707

    Produits des activités annexes

    Locations diverses reçues, commissions reçues

    708

    Subventions d’exploitation

    Subventions accordées par un organisme public

    740

    Revenus des autres créances

    Intérêts sur prêts

    763

     

    Produits des cessions

    Prix de vente des immobilisations cédées

    775

     

    3.  LE COMPTE DE RÉSULTAT 
     
    Les comptes de charges et de produits sont regroupés en fin d’exercice dans un document de synthèse : le compte de résultat. Celui -ci décrit sous la forme d’un tableau les opérations concourant à la formation du résultat. Il comporte 3 niveaux qui reprennent la nature des opérations génératrices de résultat : exploitation, financier et exceptionnel. Il fait également apparaître le résultat, bénéfice ou perte. 
    Enfin, comme tout document comptable, il doit être équilibré :  
    Total charges = Total produits 
    Le compte de résultat se présente donc ainsi   :  
    CHARGES PRODUITS
    Charges d’exploitation  
    Charges financières  
    Charges exceptionnelles   
    Participation des salariés   
    Impôts sur les bénéfices 

    Produits d’exploitation 

    Produits financiers 

    Produits exceptionnels

    Résultat-benefice Résultat-perte
    TOTAL TOTAL

     

    Mektar OUTGDA


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique