• TVA pour les opérations avec l'étranger

     

    OPÉRATIONS AVEC L’ÉTRANGER ET TVA ASSOCIÉE<o:p></o:p>

     

     

     

    Introduction<o:p></o:p>

     

    Durant son activité, une entreprise peut avoir des opérations avec des fournisseurs de l’Union européenne ou internationaux.<o:p></o:p>

     

    Cette  fiche  a  pour  objet  de  préciser  l’enregistrement  comptable  intra-communautaire   et international de celles-ci et des incidences liées à la TVA.<o:p></o:p>

     

     

    1.       LES OPÉRATIONS INTRA-COMMUNAUTAIRES<o:p></o:p>

     

    Les opérations intra-communautaires ne sont pas soumises à droits de douane (puisque l’Union européenne constitue un marché unique).<o:p></o:p>

     

    On distingue les opérations de ventes et celles liées à un achat.<o:p></o:p>

     

    1.1.      Les opérations de ventes<o:p></o:p>

     

    Les livraisons de biens à destination d’un autre pays de l’Union européenne sont exonérées de TVA  en  France.  L’entreprise  française  qui  vend  des  marchandises  à  une  entreprise  de l'Union européenne établit donc sa facture hors taxes.

     

    Ex. : Le 17 avril 2008, l’entreprise Étoile (entreprise française) vend à son client

    allemand des marchandises pour un montant de 30 000,00 HT.<o:p></o:p>

     

    N° opé-<o:p></o:p>

    ration<o:p></o:p>

    Numéro de compte<o:p></o:p>

    Date et libellés<o:p></o:p>

    Sommes<o:p></o:p>

    Débit<o:p></o:p>

     

    Crédit<o:p></o:p>

     

    Débit<o:p></o:p>

    Crédit<o:p></o:p>

     

     

    1<o:p></o:p>

     

    411<o:p></o:p>

     

     

    707<o:p></o:p>

    17/04/2008<o:p></o:p>

    Clients<o:p></o:p>

    à Ventes de marchandises<o:p></o:p>

    Ventes de marchandises au client allemand<o:p></o:p>

     

    30 000,00

     

     

    30 000,00

                   

     

    1.2.      Les opérations d’achats<o:p></o:p>

     

    Les acquisitions de biens sont soumises en principe à la TVA française.<o:p></o:p>

     

    En effet, l’acquéreur du bien est le redevable de la TVA qu’il doit lui- même calculer, la facture du fournisseur étant établie HT.<o:p></o:p>

     

    L’entreprise doit enregistrer deux TVA distinctes de même montant :<o:p></o:p>

    –   une TVA à payer au crédit du compte 4452 « TVA due intra-communautaire » ;<o:p></o:p>

    –   une TVA à récupérer au débit du compte 445662 « TVA déductible intra-communautaire ».<o:p></o:p>

     

    Attention !<o:p></o:p>

     

    La TVA intra-communautaire est exigible le 15 du mois suivant celui au cours duquel le bien a été livré ou à la date de délivrance de la facture si celle -ci précède la date d’exigibilité (art. 269 du CGI).<o:p></o:p>

     

    La subdivision 445662 est issue d’un avis du CNC fixant l’utilisation de la terminaison 2 pour toutes  les  opérations  intra-communautaires.   Cette  subdivision  n’est  pas  présente  dans  le  plan comptable.

     

    Ex. : Le 20 avril 2008, l’entreprise Concorde (entreprise française) achète à une entreprise espagnole des marchandises d’une valeur HT de 10 000,00€.<o:p></o:p>

     

    N° opé-<o:p></o:p>

    ration<o:p></o:p>

    Numéro de compte<o:p></o:p>

    Date et libellés<o:p></o:p>

    Sommes<o:p></o:p>

     

    Débit<o:p></o:p>

     

     

    Crédit<o:p></o:p>

     

     

    Débit<o:p></o:p>

     

     

    Crédit<o:p></o:p>

     

     

     

     

    1<o:p></o:p>

     

    607<o:p></o:p>

    445662<o:p></o:p>

     

     

      401

    4452<o:p></o:p>

    20/04/2008<o:p></o:p>

    Achats de marchandises<o:p></o:p>

    TVA déd. intra-communautaire

              à Fournisseurs<o:p></o:p>

    TVA due intracommunautaire

    Achats de marchandises à fournisseur espagnol

     

     1000,00

     1 960,00

     

     

      10 000,00

    1960,00<o:p></o:p>

                               

     

    2.       LES AUTRES OPÉRATIONS INTERNATIONALES<o:p></o:p>

    On distingue les opérations de ventes (exportations) et celles liées à un achat (importations).<o:p></o:p>

     

    2.1.      Les opérations de ventes : les exportations<o:p></o:p>

     

    Les exportations sont exonérées de TVA. De fait, on retrouve le même schéma que

    pour les opérations de ventes intracommunautaires.<o:p></o:p>

     

    Ex. : Le 22 avril 2008, l’entreprise Pyramide (entreprise française) vend à son client

    japonais des marchandises pour un montant de 15 000,00 hors taxes.<o:p></o:p>

     

    N° opé-<o:p></o:p>

    ration<o:p></o:p>

    Numéro de compte<o:p></o:p>

    Date et libellés<o:p></o:p>

    Sommes<o:p></o:p>

    Débits<o:p></o:p>

    Crédits<o:p></o:p>

    Débit<o:p></o:p>

    Crédit<o:p></o:p>

     

     

    1<o:p></o:p>

     

    411<o:p></o:p>

     

       

        707

    22/04/2008<o:p></o:p>

    Clients<o:p></o:p>

    à Ventes de marchandises

    Vente de marchandises au client japonais

     

     15 000,00

     

     

     1000,00

     

    2.2.      Les opérations d’achat : les importations<o:p></o:p>

     

    Lors des opérations d’achats (les importations), la TVA est acquittée lors du passage en douane en même temps que les droits de douane.<o:p></o:p>

     

    L’enregistrement  de la charge ou de l’immobilisation  sera comptabilisé pour le montant HT auquel viendront s’ajouter les droits de douane.

     

    Attention ! Il n’y a pas de TVA sur les droits de douane.<o:p></o:p>

     

    Ex. : Le 24 avril 2008, l’entreprise Sacrécœur achète 14 000,00 des matières 

    premières à son fournisseur américain. Les droits de douane s’élèvent à 1200,00. 

    Les droits de douane et la TVA sont payés par virement bancaire.<o:p></o:p>

     

    N° opé-<o:p></o:p>

    ration<o:p></o:p>

    Numéro de compte<o:p></o:p>

    Date et libellés<o:p></o:p>

    Sommes<o:p></o:p>

    Débits<o:p></o:p>

     

    Crédits<o:p></o:p>

     

    Débit<o:p></o:p>

    Crédit<o:p></o:p>

     

     

     

     

     

     

    1<o:p></o:p>

     

     

     

    601

    <o:p></o:p>

    44566

     

     

      

     

    401

    5121

    24/04/2008

    Achats stockés – mat. premières

    TVA déductible sur ABS<o:p></o:p>

    à Fournisseurs<o:p></o:p>

    Banques – comptes en mon. nationale<o:p></o:p>

    Compte 601 : 14000 + 1200 = 15 200<o:p></o:p>

    TVA : 14 000*19,6 % = 2 744<o:p></o:p>

    Les droits de douane et la TVA<o:p></o:p>

    sont payés par chèque s l’importation. Donc, compte 512 : 2 744 + 1 200 = 3 944<o:p></o:p>

    Achats matières 1res au fournisseur américain<o:p></o:p>

     

     

     

     15 200,00

     

       2 744,00

     

     

     

     

     14 000,00

       3 944,00

                   

    <o:p> OUTGDA Mektar</o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :